Et si votre vie sur Internet continuait sans vous ?


Le blog pour faire le tour des sujets de création de site web pro.

Cet article s’adresse à vous si :

  • Vous ne voulez surtout pas que vos traces perdurent (même sur le sable),
  • Votre empreinte sur Terre est votre préoccupation quotidienne profonde.

Nous allons décortiquer quelques informations sur le traitement de vos données Post Mortem sur Internet.

Que nous dit la loi française ?

Une loi informatique et liberté est normalement là pour protéger vos données privées. Retrouvez toutes les informations la concernant sur le site de la CNIL. Alors, n’insister pas auprès de votre bibliothécaire pour savoir ce que vous avez lu il y a 6 mois… son logiciel est paramétré pour effacer tout lien entre votre nom et vos prêts au-delà de trois mois. Pas moyen donc de créer votre profil de lecteur sans votre accord.
Cette loi indique aussi que vos informations doivent être effacées au bout de 1 an et 1 jour d’inactivité (à part s’il vous reste une ardoise sur le service en question).

Dans la réalité du net : les services étant souvent basés à l’extérieur de la France vos données inactives ont une durée de vie très aléatoire : elle dure aussi longtemps qu’Internet ou sont effacées par les fournisseurs de services quand ils ont besoin de nouveaux espaces de stockage.

Que propose Google aujourd’hui ?

Google est l’un des services où on laisse actuellement le plus de données. Effectivement, si vous utilisez au moins un des services suivant alors il y a de grandes chances pour que toute votre vie soit déjà sur Internet :

  • Le moteur de recherche de Google
  • Gmail pour les emails
  • Google Calendar pour votre agenda
  • Google Play pour votre téléphone Androïd
  • Blogger
  • YouTube
  • Drive pour le partage de documents
  • et tout un tas d’outils professionnels pour le suivi de vos sites Internet…

Ces données sont très sensibles. Souhaitez-vous qu’elles disparaissent ou qu’un de vos proches puisse les récupérer ? C’est d’autant plus important si vous avez laissé votre contrat d’assurance vie seulement disponible sur le Drive 😉
Google a réfléchi à la question et propose depuis peu un nouveau service :

Le Gestionnaire de compte inactif

Vous pouvez vous créer des alertes sur les comptes détectés comme inactifs. Par exemple vous partez pendant plus de 6 mois en reportage dans le seul endroit du globe où il n’y a pas d’Internet : paramétrer votre compte pour éviter qu’il ne soit supprimé avant votre retour.

Vous avez des données sensibles qui doivent être récupérées par des proches : au bout de ce temps d’inactivité, l’accès à vos données peut leur être attribué.

Vous souhaitez totalement disparaître, effacer vos données visibles ou privées ? Paramétrez la suppression totale de vos données. Le petit commentaire pas très malin sur un blogger qui remonte à 10 ans sera effacé.

Que propose Facebook depuis quelque temps déjà ?

C’est un des premiers réseaux qui a été confronté à la mort. Que faire de ces comptes que le propriétaire ne peut plus modérer et où se déverse le chagrin universel ?

Facebook propose deux solutions aux familles si elles lui fournissent la preuve du décès.

  • La transformation du compte en lieu commémoratif :
    Plus besoin de vous déplacer au cimetière qui se trouve à 1000 km de chez vous pour laisser un message affectueux à votre ami.
  • La suppression de compte

Par contre, c’est vos proches qui décideront à votre place si vos données resteront où non sur le réseau. J’espère que vous avez fait le ménage avant de partir !

Twitter, Yahoo! et autres services web

François Charron vous indique les liens les plus utiles sur son blog pour gérer vos comptes post mortem.

Comme vous n’aurez pas la main dans la plupart des cas, faciliter la vie de vos proches en indiquant dans votre testament l’accès à votre logiciel de mots de passe. Vous pouvez aussi profiter des services de testaments numériques qui fleurissent aujourd’hui sur la toile (services payants) pour donner des accès adaptés à votre entourage (vos vidéos de lol cat à votre petite cousine adorée et les tableaux de facturation à votre comptable préféré).

Pour une entreprise

Vous pouvez définir les accès en tant qu’administrateur ou simple lecteur à la plupart des services web aux entreprises. Si vous n’avez pas la possibilité de créer plusieurs administrateurs, pensez à utiliser un accès “entreprise”. Il vous permettra de transmettre les logins et mots de passe aux personnes de votre choix sans leur donner les clés de votre vie privée. À côté, créez autant de comptes lecteurs que nécessaire.

Surtout si vous souhaitez que votre entreprise ou votre site Internet continu à vivre après vous, pensez-y !

Les commentaires sont désactivés.